Contemporain·Jeunesse

Qui décide, tous les soirs, d’allumer les étoiles ? – Carine Bausière

Bonjour toi !

Dans cet article, je vais te parler du one-shot Qui décide, tous les soirs, d’allumer les étoiles ?, écrit par Carine Bausière, et édité chez Ravet-Anceau. Je remercie la maison d’édition pour l’envoie de ce roman, je ne le connaissais pas avant que celle-ci m’en parle. Du coup, j’étais curieuse de voir de quoi parlait ce livre et de découvrir la plume de l’auteure, Carine Bausière !

« C’est difficile à expliquer avec mes mots de 13 ans, mais j’ai comme un trou à la poitrine. Un truc béant, si je me penche, je tombe, et je ne remonte plus jamais. »

C’est l’histoire de Camille, adolescente de 13 ans, qui a une vie avec pas mal de problèmes : son père ne comprend rien aux trucs de filles, son petit frère Babar la colle tout le temps, elle n’a aucun petit-ami, et surtout elle n’a plus de maman… Elle est morte brutalement, alors heureusement que son meilleur ami, Benjamin, est là pour lui changer les idées. Son rêve à elle, c’est de quitter Roubaix pour découvrir New-York, mais avant cela, il faut qu’elle règle ses problèmes et ce n’est pas gagné !

Le récit est peu original à mon gout, et prévisible. Cependant, j’ai trouvé que c’était sympa d’avoir le point de vue d’une jeune adolescente qui découvre le monde des grands, avec ses tracas et ses pensées. Cela rend forcément celui-ci assez jeunesse, cela ne m’a pas dérangé car on est plus en accord avec l’héroïne et avec l’histoire racontée.

Les personnages, eux, m’ont beaucoup plus convaincu que l’histoire ! C’est une famille monoparentale et attendrissante, que l’on découvre. Une jeune fille anéantie, un père détruit et un petit garçon qui a peur, voilà notre trio familial composé. Camille, la protagoniste principale ne m’a pas déplu, j’ai aimé voir son simple prendre le dessus. J’ai également beaucoup apprécié Benjamin, un ami formidable pour Camille…

Ce bouquin se lit très rapidement, il est très court et sans longueurs, c’est agréable pour le lecteur que l’on ne tourne pas autour du pot. La plume de Carine Bausière est une belle découverte, elle nous fait passer par pleins d’émotions différentes, peu être pas assez ! L’auteure sait mêler, avec brio, la tristesse de la perte d’un être cher aux petits bonheurs de l’adolescence. C’est aussi plutôt sympa de mettre Roubaix en avant, une ville peu connu dans les livres, avec le vocabulaire qui va avec !

En bref,

Qui décide, tous les soirs, d’allumer les étoiles ? est une lecture sur laquelle je reste mitigée, même si j’ai passé un agréable moment en compagnie de celle-ci. Les personnages sont tous attachants, comme la plume de l’auteur qui est simple et efficace, sans surplus ! Mais l’histoire m’a semblé peu original et beaucoup trop prévisible, avec un petit manque d’émotions…

A très vite,

Lou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s